Nouvelle troublante (18)

Publié le par Tendreman Spice

Le ciel bleu citron, ironie du sort, on n’est jamais mieux servi que par soi même. Aime le miel des abeilles, allume le cierge, agite le vent. Entame la liste des péchés, cherche la belle vierge. La vie ne prend pas de gants.

Le ciel est bleu, on s' y trempe. La vie permet tout ce que tu devines et ne sert que si l'on en use.

Le devin avec sa boule de cristal boit ton avenir, le crache par gouttes qui ruissellent sur ton cerveau et sur ton cœur.
La musique céleste permet des mutations sonores et l'orgue du temps provoque une orgie de désirs qui se désintègrent dans
l'océan des rêves.

Invente un pont pour traverser le vide. Enlève ton uniforme mental. Invente ta vie, révolte toi contre l'orgue du temps ton maître.

Comme un Pierrot Funambule, marche sur ton fil. Des bulles de savon envahiront la ville. La fumée disparaître et les savants en seront réduits à la mendicité.

La vie s'échappe de ces êtres qui n'étaient que des bulles. La buée fait des dessins abstraits sur la vitre de tes yeux. On y voit des instants d'éternité, l'usure de l'être, des amours avortées et des soifs inassouvies.

Dérêve toi et dans la poussière d'étoile de l'infini, cherche à aller à l'autre bout de toi. Ne pense pas que ton voyage soit fini. Ne croit pas que ton bateau soit indestructible.

Survivra tu sur l'Océan de l' Etre ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article