Nouvelle troublante (14)

Publié le par Tendreman Spice

Un être humain jeté‚ dans la nuit, la nuit totale. Paraît qu' le bon dieu s'est flingué, les bons sentiments ne lui suffisent plus pour dormir. Il traverse la vie comme un somnambule hésitant.


C'est une femme fragile qui marche parmi les détritus; elle cherche la route qui va jusqu' au bout. Cette soirée, matrice des songes est une musique qui peu à peu disparaît dans le sable mouillé. La plage a une lumière de planète morte. Frémissements. Ces instants là sont fragiles, ils ont un sacré‚ goût de blues.


Cette putain de vie de solitude. J'ai fait l'amour avec la fiancée du vent, j'ai goûté‚ la chair de l'orchidée, j'ai traversé‚ des zones de turbulences. Maintenant j'écoute ce silence terrible, cet océan vide. La fiancée du vent, pleine de promesses est une marchande d'histoires qui embrasse ton corps centimètre par centimètre. Ses baisers laissent une sorte d'amertume sauvage, ses caresses nous donnent une fièvre désespérée.


Publié dans Second Livre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Faust 14/03/2009 20:03

La gitane te salue bien bas...

Corn-Flakes 28/02/2009 23:14

Comme d'habitude, j'aime. :)